Le besoin de s’éloigner de la ville: zoom sur Argenteuil

Claude Monet, Le Bateau-atelier, huile sur toile, 1874, 50x64cm, Kröller-Müller museum, Otterlo.  Source: Wikipedia. Licence: Réutilisation autorisée sans but commercial.

Claude Monet, Le Bateau-atelier, huile sur toile, 1874, 50x64cm, Kröller-Müller museum, Otterlo.
Source: Wikipedia. Licence: Réutilisation autorisée sans but commercial.

          Dans cet article il sera question du voyage dit « concret », c’est-à-dire le déplacement physique effectué par les membres de l’Impressionnisme pour chercher de nouvelles inspirations. En effet, les impressionnistes vont séjourner aux alentours de Paris afin de s’éloigner de l’effervescence de la capitale et trouver refuge dans des lieux tels que Argenteuil. Nous avons choisit de nous focaliser sur le cas d’Argenteuil et ce choix est loin d’être anodin puisque dans les années 1870 et 1880 les artistes vont y puiser une grande part de leur inspiration et vont y créer l’association des peintres impressionnistes  le 27 décembre 1873.
Claude Monet va par ailleurs s’installer à Argenteuil dès le mois de décembre 1871 pour y rester six ans. Sa maison sera un lieu de rencontre pour le groupe: Renoir, Manet, Degas, Cézanne, Caillebotte vont lui rendre visite et parfois peindre à ses côtés. Argenteuil occupe donc une place de choix au sein de la peinture impressionniste, ce qui est d’ailleurs visible dans les thématiques d’expositions comme « The impressionists at Argenteuil » où 52 toiles impressionnistes de qualités ont été exposées entre le 28 mai et le 20 août 2000 à la National Gallery of Art de Washington D.C.

Claude Monet, Le Pont d'Argenteuil, huile sur toile, 1874, 60,5x80cm, musée d'Orsay, Paris.  Source: Wikipedia. Licence: Réutilisation autorisée sans but commercial.

Claude Monet, Le Pont d’Argenteuil, huile sur toile, 1874, 60,5x80cm, musée d’Orsay, Paris.
Source: Wikipedia. Licence: Réutilisation autorisée sans but commercial.

          De 1871 à 1878 Claude Monet va peindre plus de 170 tableaux dont la moitié sont concentrés sur la Seine. Le peintre va ainsi travailler les reflets de la lumière sur l’eau à partir de son « atelier flottant » qu’il a fait construire afin d’étudier les variations du paysage plus aisément. Monet va peindre énormément de toiles à Argenteuil dont Le Pont d’Argenteuil, Régates à Argenteuil ou encore Le Bassin d’Argenteuil, toutes exposées au Musée d’Orsay à Paris. Dans son tableau Le Pont d’Argenteuil, on observe un jeu entre les couleurs complémentaires avec le orange et le bleu; et quant à la touche, celle-ci n’est pas homogène sur toute la surface mais est fractionnée par endroit comme au second plan au niveau des reflets à la surface de l’eau. L’oeuvre semble avoir été peinte depuis son « bateau-atelier », soit « sur le motif » c’est-à-dire en extérieur avec un chevalet portatif et des tubes de couleurs afin de capter l’insaisissable (pour plus d’information, voir la notion de « plein air » dans notre article précédent).
Enfin, il nous paraît intéressant de noter qu’il est possible de retrouver les lieux où le peintre a posé son chevalet, et pour cela nous incitons nos lecteurs désirant approfondir ce sujet à suivre ce lien afin de comparer les toiles de l’artiste et les photographies actuelles des lieux.

Claude Monet, Pont du chemin de fer à Argenteuil, huile sur toile, 1873, 60x99 cm, collection privée inconnue. Source: Wikipedia. Licence: Réutilisation autorisée sans but commercial.

Claude Monet, Pont du chemin de fer à Argenteuil, huile sur toile, 1873, 60×99 cm, collection privée inconnue.
Source: Wikipedia. Licence: Réutilisation autorisée sans but commercial.

          A travers son oeuvre Pont du chemin de fer à Argenteuil , Monet donne à voir la Seine et les bateaux de plaisance des touristes. En effet, à partir de 1830 va se développer la mode du canotage dans la région parisienne et le large bassin d’Argenteuil présente un cadre idéal pour les courses de bateaux. C’est ainsi l’occasion d’illustrer des scènes de la vie moderne et donc les activités de loisirs de l’époque à travers les promenades de vacanciers, les courses de voile ou bien la simple navigation de plaisance.

Claude Monet, Le Pont du chemin de fer à Argenteuil, huile sur toile, 1874, 54x71cm, musée d'Orsay, Paris. Source: Wikipedia. Licence: Réutilisation autorisée sans but commercial.

Claude Monet, Le Pont du chemin de fer à Argenteuil, huile sur toile, 1874, 54x71cm, musée d’Orsay, Paris.
Source: Wikipedia. Licence: Réutilisation autorisée sans but commercial.

          Mais c’est aussi l’occasion d’illustrer la Modernité à travers sa série du « Pont du chemin de fer à Argenteuil » où le motif du chemin de fer s’affiche comme le symbole même de l’avancée des inventions industrielles. Ces peintures deviennent comme des archives de l’époque puisque les peintres sont témoins des évolutions de l’Histoire. Et en effet, dès 1851, le village d’Argenteuil s’est transformé avec la construction d’une ligne de chemin de fer le reliant à Paris. Puis un nouveau chemin de fer est construit sur la Seine et de nombreuses usines et entreprises s’implantent tout autour. Les peintures impressionnistes montrent l’impact du développement de l’industrie et des technologies sur le paysage et la vie de tous les jours. Ainsi, Monet illustre l’étrange coexistence du monde industriel et du monde rural lorsqu’il peint le pont du chemin de fer, image même de la Modernité, qui traverse un paysage naturel et pittoresque.

          Les impressionnistes se déplacent donc physiquement pour peindre des paysages auxquels ils n’auraient pas accès en restant à Paris. De plus, à travers les séries, on relève une fascination des impressionnistes pour un même motif afin d’observer les jeux de couleurs et de lumière au fil du temps. Cela est particulièrement visible dans l’oeuvre de Monet qui représentera sept fois le pont d’Argenteuil et quatre fois le pont du chemin de fer lors rien que pour la première exposition du groupe en 1794.
Enfin, il apparaît évident que les peintres souhaitent illustrer la nature, les scènes de loisirs, etc. Or, par le biais du motif du chemin de fer, les artistes comme Monet donne plutôt à voir  l’impact de cette Modernité sur la vie quotidienne des individus.

        Pour plus d’informations, nous incitons nos lecteurs à consulter « The Impressionnists at Argenteuil » disponible sur le site de la National Gallery of Art.

Iris Relander

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s